Recette : réussir son Poulet boucané créole au four

Poulet boucané au four

Le poulet boucané est une recette créole à base de marinade et cuisson four ou barbecue. Envie de cuisine et parfums de Martinique et Guadeloupe ? Nostalgie de la douceur de vivre antillaise ou envie de se faire plaisir avec des saveurs culinaires qui font voyager ?

Voici les secrets de fabrication pour réussir son poulet boucané à faire chez soi. En poursuivant la lecture, vous comprendrez pourquoi il est plus intéressant d’opter pour la cuisson au four que de chercher le goût fumé du barbecue.

Matériel :

Four, plat de cuisson, papier aluminium

Temps de préparation :

  • Temps de préparation de la sauce : 10 min
  • Temps de marinage du poulet : 11h (une nuit, il est donc nécessaire de s’y prendre un jour à l’avance ou tôt le matin pour le soir)
  • Temps de cuisson du poulet : 15 min
  • Temps de préparation après cuisson : 25 min
  • Durée totale de la préparation : 12h

Liste des ingrédients pour le poulet

  • Viande de poulet fermier de préférence. Traditionnellement elle est fumée sur une grille. Pour les inconditionnels, il est possible d’acheter un poulet fumé, mais en réalité peu importe puisque la sauce boucané va prendre le dessus.
  • Beurre ou huile

Liste des ingrédients pour la marinade

  • Epices (poivre)
  • Herbes (Thym, persil, coriandre)
  • Sel
  • Citrons (Citron vert)
  • Oignons, échalotes
  • Sucre de canne
  • Options : 1 piment vert antillais, tomate

Remarque : les quantités ne sont pas données car cela dépend des goûts de chacun et de la quantité désirée.

Le secret du chef

Le secret de bon nombre de recettes consiste à créer un équilibre entre sucré et salé, doux et relevé et d’obtenir des textures fermes et fondantes. Qui n’a pas été déçu de croquer dans un poulet trop sec en bouche ? Exit la viande desséchée. Pour obtenir une texture de viande de poulet fondante, la recette utilise deux procédés simples. Dans un premier temps, par concentration grâce au marinage qui va diffuser les saveurs. Dans un second temps, au four par la chaleur sous couvert afin de garder l’humidité. Avec quelques petits conseils de préparation pour réussir sa cuisson au four.

Préparation de la sauce

Non la sauce chien n’utilise pas de chien. En réalité elle demande d’émincer des condiments à l’aide d’un couteau. En Martinique le couteau utilisé pour cela est appelé couteau-chien® de la marque éponyme car c’est un couteau typique des Antilles à lame micro dentée sur lequel figure une silhouette de chien.

Préparer le plat du poulet dans lequel vous allez placer la marinade.

Commencer par hacher ail, oignons. Extraire et ajouter le jus du citron. Pour les aromates, on reste classique, ajouter thym, persil.

Suivant la sensibilité des convives, il sera possible de relever les saveurs avec du piment.

Couvrir et laisser mariner.

Notez que cette sauce est simple à réaliser et qu’elle peut servir pour toutes les grillades au barbecue ou comme ici au four.

Préparation du poulet

Vous pouvez choisir de faire cuire un poulet entier, en demi-morceau ou en petit morceaux (ailes, cuisses, blanc). Au mieux, il en reste pour les jours suivants.

Disposer le poulet dans la marinade une nuit au frais. Le jus salé va détendre la viande. Il est possible d’entailler la viande pour que la marinade pénètre mieux.

Préchauffer le four à environ 200°C (thermostat 6 à 7) et cuire sur environ 25 min suivant la taille des morceaux.

Opter pour une cuisson partielle sous un papier d’aluminium afin de conserver l’humidité.

Durant la cuisson, arroser de beurre pour obtenir une peau bien croustillante. Cela aide à apporter à la fois du croustillant à l’extérieur et du fondant à l’intérieur. Retourner de temps en temps.

Une fois partiellement cuit, découper en morceaux et laisser reposer reposer la viande au moins 20 minutes. Elle va s’imprégner des saveurs et de l’humidité de la sauce.

Poulet boucané au four

L’art d’accommoder les restes : Gousses d’ail, Canne à sucre

Si un poulet fait trop pour un seul repas, il sera possible de réchauffer les restes à la poele avec un couvercle. Vous pouvez poursuivre l’expérience Antillaise en ajoutant une gousse d’ail et un peu de sucre de canne pour caraméliser le poulet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *